Référencement naturel

Google Suggest, un outil qui attise la controverse

Utile pour certains, néfaste pour d’autres, l’outil de recherche assistée Google Suggest ne fait pas l’unanimité. En quoi cet outil peut être intéressant ? Pourquoi fait-il régulièrement l’objet de contentieux ou de polémiques ? C’est ce que nous allons voir à travers cet article.


Google Suggest, c’est quoi ?

Apparu il y a plus d’un an, Google Suggest apparaît comme un outil permettant de suggérer en temps réel un certain nombre d’expressions aux internautes lorsqu’ils commencent à saisir une requête. Ainsi, si vous ne trouvez pas le terme correspondant à ce que vous cherchez, Google vous le suggèrera.

img11

Une amélioration de l’outil de suggestion a même était effectuée il y a quelques semaines. Désormais lorsqu’un internaute recherche des informations liées à certains sujets, Google pourra lui suggérer des résultats sous forme d’images.

img2

Ce type de requête concerne notamment : la météo, les informations sur les vols, l’heure locale, les conversions de monnaies, etc…

Il faut toutefois savoir, que les résultats suggérés par l’outil de Google, ne sont classées ni par ordre alphabétique, ni en fonction du nombre de résultats. Elles sont en fait classées en fonction de la fréquence de recherche des internautes.

Quoi qu’il en en soit, il apparaît clair qu’en suggérant des résultats aux internautes, Google oriente par la même occasion leurs recherches. La recherche assistée pourrait donc avoir un certain impact sur le trafic d’un site.

Un outil utile pour les référenceurs…

Pour de nombreux professionnels du référencement, Google Suggest apparaît aujourd’hui comme un véritable « booster » pour le trafic d’un site. C’est d’ailleurs ce que nous démontre Sylvain d’Axenet, avec le cas du terme « vêtement bébé ». Ce dernier a fait en sorte de positionner son site en 1ère position sur toutes les expressions suggérées par l’outil de Google. En relevant le pourcentage de visites du site pour chaque requête, Sylvain est arrivé à deux conclusions. La première conclusion nous apprend que la recherche assistée est réellement utilisée par les internautes. Elle apporte donc un trafic non négligeable aux sites. La seconde permet de constater que les premières lignes de suggestions sont les plus sélectionnées.

Avec Google Suggest, les référenceurs se dotent donc d’un outil efficace, permettant de révéler les mots clés les plus prometteurs pour leurs sites. Mais si l’outil fait le bonheur des uns, il peut aussi faire le malheur des autres.

…mais néfastes pour certaines entreprises

La recherche assistée est aujourd’hui utilisée par un grand nombre de personnes. Orientés par ces propositions, les internautes peuvent tomber sur des résultats pour le moins inattendus… et plutôt dégradants pour l’image d’une entreprise. Ainsi, certaines sociétés ont eu la désagréable surprise de voir apparaître dans les suggestions de Google, leurs noms associés à des termes nuisibles, tels que : « arnaque ». Les conséquences d’une telle association peuvent être catastrophiques pour la réputation d’un site auprès des internautes. C’est la raison pour laquelle, certaines entreprises ont décidées de réagir afin de faire valoir leurs droits.

Différentes décisions de justices ont d’ailleurs été rendues à ce sujet. L’une d’entre elles opposait Google à la société Direct Energies. Cette dernière reprochait au moteur de recherche l’association du nom de leur société avec le terme : « arnaque ». Dans sa décision du 7 mai 2009, le Tribunal de Commerce a fait droit à la demande de Direct Energies et a admis que Google avait participé, directement ou indirectement, au dénigrement de la société demanderesse. La suppression du terme « direct energie arnaque » a donc été ordonnée.

Une décision proche a été rendue par le Tribunal de Grande Instance de Paris dans son jugement du 4 décembre 2009. Le contentieux opposait cette fois le géant de la recherche à la société C.N.F.D.I. L’argument avancé par Google, de l’objectivité et de l’automaticité de la fonctionnalité, n’a pas été retenu par la juridiction. Le Tribunal a donc ordonné la suppression de la suggestion « CNFDI arnaque » en précisant que l’item de recherche litigieux permettait d’orienter la curiosité des internautes, et par conséquent, de faire véhiculer une image négative de la société sur la toile .

En voulant apporter plus de praticité et de confort aux internautes, Google a doté les professionnels du référencement d’un outil intéressant.. mais s’est mis dans une situation délicate vis à vis des entreprises. Et comme si cela ne suffisait pas, l’outil du géant américain est actuellement au centre d’une grosse polémique aux Etats-Unis. La raison est simple, Google suggest n’apporterait aucun choix lorsque l’on saisit la requête « Islam is » à l’inverse d’autres religions… La réponse de Google a de quoi laisser perplexe : il s’agirait d’un bug !

Share

Un commentaire

  • février 12, 2010 - 11:19 | Lien

    Bonjour et merci pour avoir cité notre article en référence.

    Au delà de l’utilité parfaitement démontrée pour les SEO, puisque c’est un très bon moyen de connaitre les tendances de la demande des internautes, Suggest, comme vous le démontrez peut aussi faire mal.

    Dans la pratique (exemple du mot associé « Arnaque »), il devient vital pour les entreprises de mieux maitriser leur communication « négative » pour occuper l’espace dans les SERPs.

    Il semble par exemple tout à fait opportun pour un site de préparer le terrain avec une page optimisée sur sa marque + arnaque, dans laquelle elle pourra maitriser le discours « Chez Machin, pas d’arnaque, etc. ».
    En lisant ce contenu, l’internaute sera alors rassuré.
    Bien sur, ceci est à associer avec une gestion plus globale de la réputation en ligne.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Motorisé par: Wordpress